Qui a volé les gyropodes de la police municipale tarbaise?

Publié le par Tarbes à gauche

Nous avons appris hier le décès de Jimi Heselden, propriétaire du groupe Segway et inventeur du gyropode (véhicule électrique à 2 roues) qui est mort au guidon de son engin personnel (c'est quand même pas de chance!). Ce fait divers qui n'a que peu d'importance en lui-même, vient nous rappeler qu'en décembre 2009 la mairie UMP de tarbes a équipé la police municipale de 2 de ces engins (cf article de la dépêche du 11.12.09: http://www.ladepeche.fr/article/2009/12/11/734923-Tarbes-En-gyropode-les-ilotiers-vont-plus-vite-et-plus-loin.html).

 

 Après les avoir vu 1 ou 2 fois circuler en ville, les tarbais n'ont plus jamais revu ces gyropodes, dont la municipalité avait à l'époque vanté les mérites. M. Calatayud déclarait alors: « Cette position en hauteur marque la présence des policiers. Je pense que le gyropode va favoriser le contact avec la population qui sera, certes, intriguée, au début, par cet engin. Mais je pense qu'il va valoriser le travail de la police municipale. Nous sommes la seule de Midi-Pyrénées à s'équiper de ce moyen de transport. Je pense qu'il a de l'avenir ».

 

Chaque appareil coûtant la modique somme de 6 800€ HT, c'est au bas mot la modique somme de 15 000€ que la mairie a déboursé pour ces engins qui ont aujourd'hui complètement disparu de la circulation. Une fois de plus nous ne pouvons que dénoncer le gaspillage d'argent public, c'est à dire celui des contribuables tarbais. Les élus UMP tarbais se contentent, en matière de sécurité, de faire de la communication par le recours à des gadgets aussi inutiles que coûteux. C'était le cas des gyropodes, ce sera bientôt le cas avec l'installation des caméras de vidéo-surveillance dont l'efficacité est loin d'être prouvé mais dont le coût astronomique (plusieurs centaines de milliers d'euros) est lui bien réel pour les tarbais. On peut aussi se poser la question de la pertinence des policiers qui circulent à cheval, ce qui relève plus du folklore que d'une quelconque utilité.

 

Au lieu d'une politique sécuritaire démagogique et inefficace, les tarbais ont besoin d'élus qui répondent à leurs préoccupations par des décisions qui privilégient la cohésion sociale, le mieux vivre ensemble: c'est le choix de Tarbes A Gauche.

Publié dans vie municipale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SALADIN 07/01/2011 15:49


et en plus, pour à peine 1500 euros, ils pouvaient avoir un ZAPPY !
avec le ZAPPY, impossible de se casser la gueule comme c'est arrivé à la police municipale de Tarbes.
www.zapworld.fr


l'ecureuil 07/10/2010 22:20


Deformer la réalité n'est pas oeuvre de vérité !
Cet article démontre a quel point vos informations sont erronnées. Il a toujours été précisé que les segway étaient alors en expérimentation et que, si la mairie devait les acquérir cela coûterait
+ de 6000 €.
Donc vos approximations démontrent a quel point la "bête immonde" que vous dénoncez dans un autre article...se cache ici aussi.


Tarbes à gauche 08/10/2010 08:23



Pourquoi alors tant de communication à l'époque pour vanter les mérites de cet engin au point que calatayud s'est fait photographié aux manettes d'un. La politique municipale trémégienne n'est
que communication et poudre aux yeux sans effet réel: cf ce qui se passe actuellement rue Despourrins et devant quoi la municipalité UMP ferme les yeux.