Tarbes. «Il y a un manque de transparence»

Publié le par Tarbes à gauche

Article de la dépêche du midi 11/10/13: conférence de presse de l'opposition municipale

L'opposition ne lâche rien sur le réseau chaleur bois./ Photo Laurent Dard.

L'opposition ne lâche rien sur le réseau chaleur bois./ Photo Laurent Dard. 

L’opposition municipale est très remontée à propos du débat sur le réseau chaleur bois qui s’est soldé par un report de la délibération. Un report qui cacherait quelque chose… «On n’est pas formalistes, mais quand même, il a manqué une réunion dans la conduite de cette délégation de service public», entame Marie-Pierre Vieu, quelques jours après le conseil municipal plutôt tendu au cours duquel la question d’un réseau chaleur bois a été évoquée. «Or, une DSP de cette ampleur ne se décide pas comme ça, il y a un manque de transparence. Par exemple, il n’y a eu aucune délibération du conseil de surveillance de l’hôpital au sujet de la cession du terrain où serait implantée la chaufferie. Tout cela sent la précipitation, comme si M. le maire voulait à tout prix imposer en force cette décision, en nous réclamant, qui plus est, l’unanimité.»

Un dernier point qui fait ricaner Claude Gaits : «Les choses ne sont pas très claires, parce que c’est bien la première fois que M. le maire demande avec acharnement l’unanimité, c’est bien la première fois en douze ans. D’ordinaire, il nous traite par le mépris. ça cache quelque chose… Si vraiment il sent que ce projet est bon, qu’il l’assume seul, il n’a pas besoin de demander l’unanimité…».

En attendant le prochain conseil municipal extraordinaire consacré au sujet (le 30 octobre), les élus de l’opposition ont planché. Et Hervé Montamat de s’étonner de la publication, dès le 1er octobre, sur le site marchésonline, de l’avis d’attribution de la DSP à la société Dalkia. «Alors que la décision n’a pas été prise, c’est un peu fort, non ? Et qu’il ne vienne pas nous dire que c’est une erreur des services, ce serait trop facile.»

Bref, le sujet fait toujours débat. «Nous allons poursuivre nos investigations, recueillir le maximum d’informations sur le bien-fondé de ce réseau, sur le coût réel pour le contribuable, on nous en a fait un tableau idyllique, mais… On n’est pas opposés par principe, l’idée est peut-être bonne, mais dans tous les cas, on votera de manière autonome.»

Publié dans intervention des élus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article