Contradictions politiques du maire UMP de Tarbes

Publié le par Tarbes à gauche

Dans l'optique du remaniement ministériel qui devrait avoir lieu dans les prochaines semaines, une compétition acharnée se déroule entre François Fillon et Jean-Louis Borloo. Lors de l'inauguration des nouveaux locaux de l'école de gestion et de commerce Tarbes-Pyrénées qui a eu lieu vendredi, le maire de Tarbes, dans son discours, s'est prononcé contre le changement de 1er ministre. Cela n'aurait en soi que peu d'intérêt si on ne savait pas que Gérard Trémège est vice-président national du parti radical valoisien (parti associé à l'UMP) dont le président national n'est autre que.......Borloo. Nous espérons que ce dernier appréciera!

Eh oui le maire de Tarbes n'est pas à une contradiction politique près.

Publié dans vie municipale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article